Mémoire des chantiers BACHY Retour  

La Bromme est une rivière française du Massif central qui coule dans les départements du Cantal et de l'Aveyron. C'est un affluent de la Truyère en rive droite, donc un sous-affluent de la Garonne par le Lot.

De 28,7 km de longueur, la Bromme naît sur les pentes sud du massif du Cantal, sur le territoire de la commune de Pailherols, à huit kilomètres au sud du Plomb du Cantal, et au cœur du parc naturel régional des Volcans d'Auvergne. Il s'appelle aussi dans cette partie haute le ruisseau de la Beauté1.


En 1932 le barrage de la Bromme a été construit, c'est un des plus anciens barrages du complexe de Brommat 1. Il recevait les eaux du barrage de la Cadène situé sur la Truyère. Ce barrage-voute, à crête deversante, de 36 métres de hauteur et de 102 métres de large a été construit dans une gorge granitique étroite à la hauteur de Rueyre. Lors de la création de Brommat II et de la construction du barrage de La Barthe sur la Truyère, l'exploitation du barrage de la Bromme a cessé. EDF n'a pas détruit ce barrage.

En 1977 il a été percé d'un trou de 13 métres de diamètre permettant l'écoulement naturel de la rivière. Le "barrage troué" est accessible par un chemin partant du poste de transformation de Rueyre.

En amont du barrage "troué" de la Bromme a été construit le barrage de Salazats lors du surréquipement de Brommat II. Ce petit barrage permet de dévier les eaux de la Bromme vers la Truyère en amont du barrage de La Barthe.

Le Barrage de la Bromme

Barrage de la Bromme 1930

Mr Zante et Sondeuse G80

Vue du barrage aujourd’hui Le « trou » percé en 1977 Le barrage etant devenu obsolette